5 novembre 2015

Wi-Fi Territorial

Les accès Wi-Fi sont aujourd’hui très recherchés par les vacanciers nomades souhaitant bénéficier d’un accès à internet. Pour certains il s’agit même d’un critère de sélection de leurs hébergements touristiques.

De ce fait, les solutions Hotspot aux fonctionnements divers se sont développées de façon anarchique, depuis quelques années en France. Chaque structure qui possède son propre réseau wifi devient fournisseur d’accès internet et responsable de son utilisation.

Les zones Wi-Fi, les supports de communications et les informations requises pour la connexion changent d’une structure à une autre. Il devient alors difficile pour le touriste qui se déplace à plusieurs endroits de rester connecter.

Dans un esprit de compétitivité et de performance technologique, Lozère Développement, en partenariat avec Lozère Tourisme, a lancé le projet du Wi-Fi Territorial.
Il a pour objectif de démocratiser le Wi-Fi gratuit dans les offices de tourisme du département et chez les prestataires touristiques ainsi que d’utiliser un seul et unique réseau fournisseur.
Les établissements membres d’un même groupement territorial possèdent le même système d’authentification, la même charte graphique, la même configuration et une base de données commune des utilisateurs.

Le principe repose sur des installations Wi-Fi présentes sur une même zone géographique, pouvant appartenir à des structures différentes : Hôtels, brasseries, offices de tourisme… et que les propriétaires ou gestionnaires souhaitent rassembler sous un réseau commun.
Le but est d’uniformiser les solutions Wi-Fi afin de proposer aux utilisateurs de terminaux mobiles un système de connexion simple et performant .
Ainsi, lorsqu’un utilisateur s’est authentifié une première fois sur un hotspot du groupement, il est automatiquement reconnu chez les autres membres. Il n’aura donc pas besoin de s’identifier pour ses connexions ultérieures. Outre cet avantage pour l’utilisateur, le Wi-Fi territorial permet d’unifier la communication et du même coup de renforcer l’identité culturelle commune des établissements membres du groupement.

Plus d’information et contact :